Tessancourt sur Aubette - Description de la commune

Description de la commune


1. Présentation de la commune

1.1. Positionnement de la commune

Tessancourt-sur- Aubette est un village situé dans le Vexin français au Nord du département des Yvelines en limite avec celui du Val d’Oise et fait partie du canton des Mureaux.

Le territoire communal est ainsi délimité par les communes suivantes :
- au Nord-Est : Condécourt (95)
- au Sud-Est :   Evecquemont
- au Sud :         Meulan
- à l’Ouest :      Gaillon sur Montcient

Elle se situe à une distance d’environ 25 km de Mantes-la-Jolie et de 15 km de Cergy-Pontoise (95). Néanmoins, elle est très proche de la commune de Meulan, commune urbaine voisine de proximité.


 
Situation de Tessancourt-sur-Aubette


Tessancourt-sur-Aubette a rejoint la Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise au 1er janvier 2016.
Cette nouvelle entité territoriale à fiscalité propre, est née de la fusion de 6 intercommunalités existantes.

La « GPSO » c’est 73 communes de Conflans-Saint- honorine à Mantes-la -Jolie dont :
-  10 communes de moins de 500 habitants
-  28 communes de plus de 2500 habitants
-  29 communes sur la rive droite de la Seine, 44 sur la rive gauche

Près de 500 km2 de superficie et 405 049 habitants
Environ 55 km de Seine : 18 îles et 18 franchissements (ponts routiers et ferroviaires, passerelles, viaducs...) et 2100 km de voiries

La Communauté urbaine « GPSO » assure des compétences obligatoires :
Le développement économique et le tourisme ;
La mobilité et les déplacements urbains ;
Les équipements socio-culturels et sportifs ;
L’aménagement de l’espace et l’équilibre social de l’habitat ;
La voirie et le stationnement ;
La politique de la ville ;
L’environnement ;
La gestion de divers services publics d’intérêt collectif : collecte et traitement des déchets, eau et assainissement...

-------------------------------------------------------------------------------- [page1]
1.2. Historique de l’urbanisation de Tessancourt-sur-Aubette

Historique :
Dans le nom ancien Taxicurtis, la finale « curti » signifie cour ou basse-cour, et peut-être définie comme la partie d’un « mense » clos de murs ou de haies. Cette ferme devient le noyau du village où nous trouvons sous le nom moderne de Tessancourt.
En octobre 1056, une charte de Galeran premier, fait mention de Tessancourt, comme une terre ayant été donnée aux moines de Jumiègnes.
En 1136, Robert, Comte de Meulan, fit donation de différents biens sur Tessancourt en faveur de l’église de Lieucourt.

A cette époque, les moines faisaient valoir ce domaine, là où il n’y avait que des marais, ils créèrent des étangs. Dans cette paroisse, la viticulture était en progrès croissants. Il existait le vin rouge et le vin blanc du clos de Tessancourt.

Vers la fin du XIII ème siècle, Jean de Banthelu devin Seigneur de Tessancourt et fit construire un château nommé Horzeaux dont il ne subsiste aujourd’hui que la porte principale.
Le domaine de Tessancourt comprenant, hôtel, cour, colombier, jardin, moulin, prés, bois, aulnaie, pêcherie et pâturages.
Au XVème siècle, François de Via, gentilhomme de la maison du roi et écuyer de Saint Germain En Laye devint Seigneur de Tessancourt.
Les terres de Tessancourt comprenaient plusieurs fiefs et restèrent dans la famille de Via pendant de nombreuses générations.

L’urbanisation :
D’après le cadastre napoléonien, l’urbanisation était concentrée autour de l’église formant ainsi le centre ancien du village. Les constructions étaient implantées à l’alignement. L’autre partie du village urbanisée était située dans le secteur de la Marêche.
Aujourd’hui, on retrouve ces deux pôles autour desquels se sont implantées les nouvelles constructions.

cadastre_nap2.jpg
Cadastre napoléonien
 

Les grands axes de communication historique :
Autrefois, l’axe principal était la chaussée Brunehaut qui va de la limite communale de Gaillon jusqu’à Vigny. Actuellement, il s’agit du CR 17.

-------------------------------------------------------------------------------- [page2]


Les sites archéologiques :
Quatre secteurs archéologiques sont localisés sur la commune de Tessancourt :
- Site médiéval, Eglise et sa place,
- Site médiéval, la Marêche,
- Site antique de la coudraie et la voie Beauvais-Orléans.

Adresse du Service Régional de l'Archéologie
6, rue de Strasbourg
93200 - SAINT DENIS
Textes législatifs et réglementaires relatifs à la protection du Patrimoine archéologique en France :
- articles 1, 9 et 14 de la loi du 27 septembre 1941,
- article 257.1 de la loi du 15 juillet 1980,
- article R 111-3-2 du Code de l'Urbanisme,
- décret n° 86-192 du 5 février 1986.
 


1.3. Analyse urbaine : aménagement de l’espace



Cadastre actuel
 


La particularité du site, l’implantation même du village dans le site, les strates successives de construction qui se sont superposées dans le temps, donnent à Tessancourt sur Aubette une image plurielle. Plusieurs entités paysagères se dégagent donc et il faudra veiller à maintenir cette variété dynamique qui fait toute la valeur de cette commune.

Chaque entité recensée devra donc faire l’objet d’un traitement adapté pour mettre en avant ses particularités et ne pas uniformiser le paysage, le stériliser.

Le centre du village représente le noyau dur de la commune avec un habitat ancien regroupé autour de l’église. Les rues étroites signent également le caractère ancien de ce quartier. Le relief est nettement perceptible, les différents étages d’urbanisation se détachent du côté boisé, jouant leur rôle de toile de fond.

Les éléments marquants qui ont permis l’installation de la population sont sûrement dus à la situation géographique de Tessancourt, dans un cadre de verdure mais située à proximité de communes plus importantes desservies par les réseaux comme les lignes SNCF à Hardricourt ou aux Mureaux. Tessancourt est aussi privilégiée par sa proximité des pôles d’emploi (Cergy-Pontoise, Mantes …).



Tessancourt sur Aubette : le centre ancien

Le quartier sud offre aussi une particularité très intéressante. Même si l’habitat s’implante de façon plus régulière en reprenant la logique imposée par les grandes lignes de force du relief, le découpage parcellaire par rapport à la voie est inédit. En effet, sur le flanc Ouest de ce quartier, l’implantation du bâti sur la parcelle est de biais par rapport à la voie et offre ainsi une perspective intéressante sur l’église, elle -même en contrebas.
Cette composition harmonieuse et équilibrée permet d’éviter un pincement visuel trop prononcé. De plus, ce biais n’est pas brutal car un jeu fin de clôtures et de petites dépendances assure la couture avec le domaine public et une parfaite progression de la hauteur des constructions au regard du relief.
Les quartiers récents quittent la logique imposée par le noyau ancien. Ils sont implantés sur des terrains où les contraintes, notamment topographiques, sont moins marquées.
La géométrie du parcellaire, l’organisation du réseau viaire sont différentes, et tout ceci ouvre des vues beaucoup plus généreuses sur le grand paysage. Celui-ci reprend ici ses droits et impose sa domination végétale. Cette forte influence du végétal est reprise à l’intérieur même des parcelles privées où les constructions sont souvent plus basses et le plus souvent noyées dans la verdure. La progression visuelle vers l’extérieur, vers le paysage naturel est ainsi favorisée.




Tessancourt sur Aubette : les quartiers récents




Conclusion :
Le village de Tessancourt-sur-Aubette est composé de plusieurs entités paysagères qu’il faudra maintenir grâce à un traitement adapté pour préserver la valeur de la commune et ne pas uniformiser le paysage.



-------------------------------------------------------------------------------- [page3]
2. Transports et déplacements

LES AXES ROUTIERS

Tessancourt-sur-Aubette est traversé d’Est en Ouest par l’ancienne RD28 devenue la rue du Château. La réalisation de la déviation de cette départementale contourne le village par le Nord.

La liaison Seine-Aval / Cergy-Pontoise (C13-F13)

L’arrêté préfectoral du 10 octobre 2000 définit le classement sonore des infrastructures de transports terrestres et les secteurs affectés par le bruit de la commune de Tessancourt-sur- Aubette. Cette dernière est concernée par la RD 28 et la RD 922 classées voies bruyantes de catégorie 3 et le projet C13 voie classée en catégorie 3.

L’ancienne RD 28 (rue du Château) est reclassée dans la voirie communale, elleconstitue la voie principale qui traverse le village. La voie communale n°4 appelée « Vieille route de Meulan » traverse le Sud du village à partir de la RD 922 et va jusqu’à Sagy.

Au-delà des secteurs bâtis, il n’y a que des chemins ruraux qui relient le village aux zones agricoles de part et d’autre de celui-ci.

LES LIAISONS DOUCES

Tessancourt est traversé par plusieurs chemins dits de « grande randonnée ». Il s’agit du GR2 qui fait la liaison Paris- Rouen-Le Havre et qui traverse Tessancourt en empruntant la rue du Pré aux Loups, les rues des Petites Fontaines et de la Cavée et le chemin de Gaillon.

Il y a également le diverticule du GR 1 qui passe en périphérie de l’Ile de France. Il vient de la gare de Meulan et va jusqu’à Vigny (95), en longeant le CV n° 4 de Tessancourt- sur-Aubette. Il existe également un chemin de randonnée équestre qui suit le GR2.

Quelques sentes piétonnes sont réparties dans le village. Des chemins d’exploitation ont été recréés en contrepartie de ceux qui ont disparu pour permettre le passage de la déviation.

LE RÉSEAU FERRÉ


Les gens qui vont travailler à Paris ou dans les autres villes de la petite couronne disposent de plusieurs possibilités de transports en commun :

RER à Cergy ou Pontoise
SNCF à partir des gares de Meulan-Hardricourt, Thun-Le- Paradis ou des Mureaux.

La majorité de la population qui emprunte les transports en communs, prend le RER à Cergy-le- Haut qui est à 15 mn en voiture ou Cergy-Préfecture (20 mn). L’accès aux différentes gares à partir du village se fait en voiture.

LES ENTRÉES DE VILLAGE

Il en existe trois :

La première en arrivant de Meulan par l’ancienne RD 28, devenue la rue du Château.
C’est un espace ouvert très affirmé lorsqu’on arrive de Meulan, on longe le parc du Château et les champs ;
La deuxième, également par la RD 28 en arrivant de Villette, en empruntant la Route de Condécourt ;
Enfin la dernière entrée par la Vieille Route de Meulan en arrivant par la RD 922, à flanc de coteau, a conservé son caractère rural et agricole.

LES TRANSPORTS EN COMMUN

LES SERVICES SPÉCIAUX SCOLAIRES


La commune est desservie par un circuit scolaire. Cette desserte est assurée par les lignes régulières du secteur, suite à une action communale.

LES LIGNES RÉGULIÈRES

La commune de Tessancourt-sur- Aubette est traversée et desservie par une ligne allant des Mureaux à Cergy-le- Haut (ligne 2 « Mureaux-Cergy »). Elle traverse Tessancourt avec un arrêt devant l’école ou la mairie, va à Hardricourt, Meulan et termine à la gare des Mureaux. La ligne 313 « Vaux-sur- Seine-lycée F. Villon aux Mureaux » dessert le village 2 fois par jour, l’arrêt est à la mairie.

Un service de transport par minibus a été mis en place par la municipalité en 2002, pour permettre aux personnes âgées de se rendre au marché de Meulan (lundi et vendredi).

 



Conclusion :
La commune de Tessancourt est située à proximité de centres urbains, de grands axes routiers (A 13, A 14, A 15)  et des réseaux ferroviaires qui permettent aux habitants de se déplacer facilement. Deux bémols sont cependant à noter. Il s’agit d’une part, de la difficulté du franchissement de la Seine entre les Mureaux et Meulan et d’autre part, la commune de Tessancourt subit depuis les années 1995 un trafic plus important en raison des zones d’emploi situées sur Cergy.
Cependant, malgré ces problèmes de trafic, dont certains ne sont pas localisés sur la commune, Tessancourt bénéficie d’une bonne accessibilité et d’une bonne desserte locale.
Il apparaît alors que l’enjeu pour la commune est l’amélioration de la desserte en transport en commun, enjeu qu’elle a déjà commencé à prendre en compte par la mise en place un service de « navette » qui permet, notamment aux personnes âgées de se rendre à Meulan les jours de marché (2 fois par semaine). La commune souhaite en effet désenclaver Tessancourt en favorisant les liaisons entre le village et Meulan.
Un autre enjeu est le développement et la structuration en réseau des nombreuses liaisons douces dont bénéficie la commune.





 







Cet article provient de Site Internet Taxicurtien

L'URL pour cet article est : http://www.tessancourt-sur-aubette.com/sections.php?op=viewarticle&artid=29